La CNSS enregistre un évolution remarquable en matière de protection sociale en...

La CNSS enregistre un évolution remarquable en matière de protection sociale en 2010 (M. Rhmani)

373
0
PARTAGER

La CNSS a réalisé des résultats positifs grâce à la maîtrise de la bonne gouvernance au niveau central, régional et local, a souligné M. Rhmani, lors de la réunion du conseil d’administration de la CNSS.

Le bilan du mandat 2008-2011 a été très satisfaisant à la faveur de la mise en oeuvre de 76 décisions, dont 53 concernant le régime général de protection sociale et 23 relatives à l’assurance maladie obligatoire (AMO), a-t-il ajouté.

Le conseil a, dans le même sillage approuvé 5 décrets publiés au BO pour la mise en application de l’extension de la couverture sociale au secteur agricole, l’augmentation des allocations familiales de 150 à 200 DH au bénéfice des trois premiers enfants, à partir de juillet 2008 et l’augmentation du nombre des adhérents au titre des allocations familiales de 6 à 6,40 pc à partir de juillet 2008, a-t-il précisé.

M. Rhmani a indiqué que le conseil a décidé également l’augmentation du montant minimum mensuel des retraites de 500 à 600 DH à partir de juillet 2008 et de l’extension du panier AMO aux soins ambulatoires à partir du 1er février 2010.

Le conseil a de même prévu l’élargissement de la couverture médicale pour les affiliés touchant des retraites moins de 500 DH, ce qui permettra à 490.000 veuves et presque 80.000 ayants-droit de bénéficier de l’assurance maladie, a-t-il relevé.

Evoquant le bilan de la couverture médicale de la CNSS, le ministre a affirmé que les indicateurs de 2010 font ressortir les effets bénéfiques de l’extension des assurés de la protection sociale de 1.800.000 en 2006 à 2.360.543 en 2010, ajoutant que la caisse a enregistré la même année l’adhésion de 153.596 nouveaux assurés, dont 16.521 dans le secteur agricole et 137.570 dans différents secteurs.

M. Rhmani s’est également félicité de l’extension de l’AMO dont les assurés passent de 1.841.038 en 2006 à 2.728.867 en 2010 (2.301.639 assurés actifs et 427.228 non actifs).

Il a affirmé que le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle a initié également des actions portant sur le contrôle et l’inspection de la mise en Âœuvre de la législation du travail et de la sécurité sociale ainsi que la coordination et l’échange d’ informations et de données avec la CNSS.

Le ministre a, d’autre part, salué l’initiative prise par le conseil concernant la révision de la grille des salaires des cadres et des employés suite à un accord entre le directeur général de la CNSS et les représentants des employés, de sorte à inciter à davantage d’efficience et de rendement au sein de l’établissement.

Concernant la bonne gouvernance du système de contrôle et d’inspection pour l’année 2010, il a fait état de la signature de 10 contrats d’objectifs entre la centrale et les délégations provinciales, dont le nombre sera porté à 30 en 2011.

Ces contrats ont permis l’organisation de 23.506 visites d’inspection et de contrôle dans les entreprises, soit une augmentation de 48 pc par rapport à 2009, a-t-il poursuivi.

Le ministre a par ailleurs mis l’accent sur le traitement de 33.610 conflits individuels permettant d’assurer la conciliation, le retour au travail de 4.667 salariés et la récupération de 410 millions de DH au profit des salariés, outre le suivi de 7.019 entreprises qui comptent 10 salariés et plus, chacune, dans le cadre du programme national pour le bien-être au travail.

En ce qui concerne les allocations versées par la CNSS, elles sont passées de 6 milliards et 409 millions de DH en 2006 à 10 milliards en 2010, a-t-il indiqué, soulignant l’augmentation du nombre des bénéficiaires de la couverture médicale de 54.879 en 2006 à 333.122 en 2010 et l’élargissement de la liste des médicaments remboursables, de 1001 à 3187 en 2010.

M. Rhmani a signalé aussi l’augmentation des allocations de l’AMO de plus de 74 millions de DH en 2006 à 1 milliard et 250 mille de DH en 2010, le traitement de 760.105 dossiers de maladie en 2010 contre 456.193 en 2009, l’ouverture de 13 agences en 2010 et l’incitation à payer les allocations par voie bancaire, dont 86 pc des bénéficiaires sont des assurés actifs et 76 des retraités.

Commentaires