LA COCAINE SE DEVERSE EN QUANTITE SUR CASABLANCA

LA COCAINE SE DEVERSE EN QUANTITE SUR CASABLANCA

610
0
PARTAGER

 

Plusieurs grosses prises-record ont été enregistrées à l’aéroport Mohammed V, preuve que les trafiquants internationaux ont jeté leur dévolu sur les accrocs marocains à cette drogue qui s’adresse en premier lieu à une catégorie de privilégiés aux revenus conséquents qui mènent grand train de vie nocturne et qui se trouvent en nombre important dans les carnets d’adresses de dealers, jamais à court d’imagination.

Ainsi, l’on vient de découvrir pour la première fois, que ces derniers optent à présent pour la location d’appartements meublés dans lesquels ils invitent leurs clients à venir consommer sur place leurs doses au tarif ttc de 400 dirhams le gramme, pour éviter d’être repérés par la police. Un système ingénieux,semble-t-il, qui semble arranger clients et dealers qui s’échangent des mots de passe par interphone afin d’éviter toute mauvaise surprise et qui évitent surtout aux pourvoyeurs de drogue de se balader avec leur marchandise. Rien n’arrête l’imagination des trafiquants. On a pu le constater lors de leurs arrestations à l’aéroport avec les différentes formes de camouflage utilisées pour faire passer la drogue aux frontières. C’est justement cette recrudescence des prises qui suscite l’inquiétude quant à l’augmentation de la consommation constatée. Une des raisons avancées est l’ouverture d’une liaison aérienne avec le Brésil par la Royal Air Maroc qui aurait encouragé les mafias sud-américaines à s’intéresser au marché marocain qui est en pleine expansion depuis que le prix de vente du gramme de cocaïne a baissé pour passer de 600 à 400 dirhams, élargissant au passage l’assiette de la clientèle qui ne se recrute plus parmi les couches aisées de la population.

De ce fait, il ne se passe pas un jour, sans que les services de police ne fassent état de l’arrestation de traficants nationaux, mais également étrangers d’origine sub-saharienne qui ont leurs propres filières les alimentant en drogue en provenance d’Afrique de l’Ouest.

De plus, c’est l’abcès naissant qu’il faut crever de toute urgence, il semblerait que la consommation de cocaine soit devenu banalisée aux abords d’établissements d’enseignement privés de Casablanca parmi des élèves issus de riches familles ,dont certains seraient d’abord passés du stade de l’addiction à celui de dealer dans l’ignorance des parents.

actu-maroc.com ________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires