La colère du promoteur chinois à qui l’Islande a refusé de vendre...

La colère du promoteur chinois à qui l’Islande a refusé de vendre des terres

164
0
PARTAGER

« Je ne venais pas acheter des terres, je venais investir dans des infrastructures touristiques », raconte celui qui était prêt à dépenser près de 6 million 300 000 euros pour acheter une ferme dans le nord de l’Islande et surtout transformer les 300 km² de terrain attenants en parcours de golfe.

Reykjavik a justifié son refus en rappelant les règles qui régissent l’achat de propriétés par les entreprises. Mais pour Huang Nubo il s’agit là en réalité d’un « mur de verre » pour ne pas parler de discrimination.

« Vous pouvez venir acheter une maison, vous pouvez immigrer en apportant vos richesses mais si vous voulez toucher à nos ressources naturelles il n’en n’est plus question », explique le milliardaire.

Cette fois et contrairement aux précédentes interviews, Huang Nubo ne parle plus de son amour pour la beauté naturelle du pays et de son colloque de dortoirs islandais à la faculté de Pékin. Non, désormais il investira en Chine ou le « marché est mature et le potentiel lumineux et clair », dit-il et peut être aux Etats-Unis, voir en Suède ou en Finlande.

 

rfi_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires