La commission parlementaire d’enquête sur les événements de Gdeim Izik et Laâyoune...

La commission parlementaire d’enquête sur les événements de Gdeim Izik et Laâyoune présente son rapport devant les députés

216
0
PARTAGER

Ce rapport contient une présentation sur ces événements, survenus près de la ville de Laâyoune le 8 novembre dernier et qui ont constitué « un phénomène sans précédent » ayant préoccupé l’opinion publique nationale.

Le rapport a présenté un ensemble de réponses aux interrogations sur la réalité de qui s’était passé, ainsi que sur les responsabilités et la manière avec laquelle ces événements ont été gérés.

En plus de la mise en place de cette Commission, conformément à la Constitution et aux dispositions juridiques et réglementaires et à la demande présentée par les groupes parlementaires à la Chambre des représentants, le rapport évoque ses missions, ses objectifs, l’agenda et la méthodologie de du travail de la Commission, qui a tenu des séances marathoniennes au cours desquelles elle a auditionné 122 témoins au niveau central et sur les lieux des évènements, outre la collecte des documents et des informations nécessaires pour l’accomplissement de sa mission.

Dans ce sens, le rapport a passé en revue une chronologie générale des événements, procédé à leur analyse et relevé les éléments de paradoxe les ayant entachés. Ce document contient également les recommandations de la Commission d’enquête parlementaire sur les événements du camp Gdeim Izik et de la ville de Laâyoune.

Le rapport a conclu que les événements survenus au camp Gdeim Izik et dans la ville de Laâyoune, ont eu des répercussions douloureuses au niveau intérieur et ont été exploités de la manière la plus abominable par des parties extérieures.

Le rapport a veillé à mettre en avant, en toute fidélité, l’effort de l’ensemble des membres de la Commission et à présenter les conclusions auxquelles elle est parvenue avec objectivité, loin de toute influence extérieure, conformément à sa mission suprême, celle de rechercher la vérité et de la faire connaître auprès de l’opinion publique.

La Commission a émis le voeu de voir les représentants de la Nation, à travers ce travail, présenter un service louable et contribuer de manière positive au processus de la question de l’intégrité territoriale du Royaume qui rassemble tous les Marocains.

 

 

Commentaires