PARTAGER

La Communauté juive de Marrakech-Essaouira a célébré mardi soir, à Marrakech, le 16-ème anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI au Trône, par l’organisation d’une réception.

Dans une allocution de circonstance, le président de la Communauté juive de Marrakech-Essaouira, Jacky Kadoch a exprimé au Roi les vives félicitations des membres de cette communauté, ainsi que leurs vœux de bonheur, de santé et de réussite dans Ses nobles entreprises pour le bien du peuple marocain et pour la prospérité du Royaume.

Le Roi Mohammed VI a placé le Maroc parmi les pays devenus incontournables par leur dynamisme et la pertinence de leurs choix politiques, a-t-il dit, ajoutant que le Royaume, sous la conduite éclairée du Souverain, est devenu un « îlot de stabilité » dans l’ensemble de la région, a confirmé sa stature de « pays d’exception » et conforté son rôle et sa place de « puissance régionale incontournable, avec une influence économique et politique de plus en plus grande sur la scène africaine ».

« Notre Souverain, Commandeur des Croyants, infuse à ces pays africains, l’Islam modéré, l’Islam des Lumières, dont il est à la fois porteur et gardien pour contrer les tentations extrémistes qui inspirent la violence et déstabilisent les pays », a-t-il affirmé.

M. Kadoch a souligné que ce leadership politique et religieux permet au Maroc d’être un acteur majeur dans la résolution des conflits de la région et un médiateur pour aider un continent en proie à ses démons communautaires et religieux à surmonter ses tensions.

Au plan économique, a-t-il poursuivi, en dépit de la crise qui déstabilise les marchés et les structures, le Maroc demeure une terre attractive pour les capitaux et les entreprises. Au niveau sécuritaire, le Maroc est l’un des rares pays à avoir su trouver la combinaison pour faire baisser de manière significative le niveau de la menace terroriste, a-t-il souligné, notant dans ce cadre que l’expérience marocaine est « politiquement reconnue par les Etats-Unis et les pays de l’Union européenne ».

M. Kadoch s’est en outre félicité du fait que la Constitution marocaine a intégré la composante hébraïque dans la définition de l’identité nationale, ajoutant que la communauté juive du Maroc, ancrée dans ses racines, restera toujours attachée à sa marocanité. « Plus d’un million de Juifs marocains n’ont jamais coupé le cordon ombilical avec le Maroc, leur pays d’origine où ils reviennent régulièrement, animés par un fort tropisme affectif et identitaire », a-t-il dit.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, Abdeslam Bikrat, d’élus locaux et de personnalités du monde artistique et médiatique.

Commentaires