La communication de crise à l’épreuve de l’actualité japonaise, thème d’un colloque...

La communication de crise à l’épreuve de l’actualité japonaise, thème d’un colloque à Rabat

194
0
PARTAGER

Animé par l’enseignant-chercheur, M. Eric Yvonnet, ce colloque a pour objectif de démontrer en quoi la communication de crise se veut un outil opérationnel à part entière qui vise à garantir l’action et la parole des autorités publiques en situation de crise majeure.

Le chercheur a présenté une typologie de crises qui sont au nombre de cinq, il s’agit du nucléaire, de la pandémie, du bio-terrorisme, catastrophes naturelles et de la cyberattaque.

Abordant la problématique de la gestion d’une crise majeure, il a estimé que celle-ci impose en tout premier lieu de préserver le capital de confiance de la population envers les pouvoirs publics. C’est sa raison d’être.

Dans un environnement caractérisé par la prolifération des messages, la dissémination des interlocuteurs et l’instantanéité des informations émanant des sources les plus diverses, le premier problème posé est celui de la légitimité et de la crédibilité de la parole « officielle ».

Les commentaires pseudo-experts, la diffusion immédiate d’images brutes, la succession rapide des sujets supposés mobiliser l’attention du public créent des conditions difficiles pour la compréhension des déclarations émanant des autorités publiques.

Il a évoqué comme modèle de gestion de crise l’explosion nucléaire au Japon provoqué par le terrible.

Eric Yvonnet est l’auteur de plusieurs articles en rapport avec la communication de crise, dont « Haiti : l’urgence et la reconstruction institutionnelle ». Il a également été responsable de la communication de crise au ministère français de l’Intérieur.

 

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires