PARTAGER

A force de vouloir jouer avec le feu , l’on finit toujours par se brûler les doigts. La conseillère en communication du pape d’origine marocaine, Francesca Immacolata Chaouqui, l’a appris à ses dépens. celle dont la présence auprès du pape François au Vatican fait beaucoup jaser justifie les craintes de l’entourage du Saint Père qui voyait d’un mauvais œil sa présence auprès de ce dernier, en raison de son côté aguichant, intriguant et mystérieux, trop vite recrutée à leurs yeux, ce qui a fait peser des soupçons dès sa prise de fonction dans un milieu ultra protégé et très masculin .

Elle vient d’être arrêtée par la police pour avoir poussé sa curiosité, avec l’aide d’un complice religieux espagnol, jusqu’à aller dérober des données très confidentielles et explosives de l’ordinateur du contrôleur général des finances du Vatican. Des rumeurs avancent qu’elle aurait été manipulée par des parties occultes afin de récupérer ces informations et les publier dans la presse après un chantage qui aurait éclaboussé le pape, ses proches collaborateurs et une grande partie de l’état-major du Vatican.

L’enquête n’en est qu’à ses débuts et promet des révélations fracassantes avec tous les ingrédients d’un feuilleton hollywoodien avec pour rôle principal l’ambitieuse et déterminée Francesca Immacolata Chaouqui.

Commentaires