PARTAGER
La bonne nouvelle, une très bonne nouvelle même, est venu de l’actuel sommet en Chine, des 20 pays les plus industrialisés, dans la perspective de la tenue à Marrakech en novembre prochain, de la conférence mondiale sur le climat , plus connue sous le nom de « COP 22″. En effet, les deux pays les plus pollueurs du monde, la Chine et les États-Unis, ont ratifié, après avoir longtemps traîné les pieds, l’accord de Paris, un préalable à la réussite de la rencontre de Marrakech.
Le Maroc, pays organisateur de cette dernière, peut souffler à présent en attendant que la liste des 55 pays qui impactent le plus le climat avec leur pollution soit complète pour assurer la réussite totale de l’événement, elle en est même la condition impérative.
Mais la tâche a été amplement simplifiée au Maroc avec cette double signature des présidents américain et chinois.
Les préparatifs, eux vont bon train côté organisation et logistique soit qu’aucun retard ne soit signalé.
Autre bonne nouvelle pour le comité d’organisation, la présence à Marrakech pour ce sommet, du président français, François Hollande, une présence confirmée par ce dernier au roi Mohammed VI au cours d’un entretien téléphonique.

Commentaires