La course de la Victoire s’est fait une place parmi les grands...

La course de la Victoire s’est fait une place parmi les grands événements fémininsinternationaux (Mme Bidouane)

163
0
PARTAGER

Cette compétition, organisée soue le thème  » Courir pour la citoyenneté « , a démarré en 2005 à Témara avec la participation de 15.000 femmes et filles de tous âges et catégories sociales, avant d’atteindre l’année dernière le record de 22.000 participantes, faisant mieux que les plus prestigieuses courses féminines comme Le Parisien, a souligné Mme Bidouane lors d’une conférence de presse, tenue mardi à Rabat.

Faisant part de la détermination de l’Association de s’ouvrir sur son entourage, en signant des accords de partenariat et de jumelage avec des compétitions similaires, notamment en Europe, la médaillée de bronze des JO de Sydney a affirmé que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour assurer le succès à cet événement, qui verra une participation massive de femmes de différents milieux, dont les établissements scolaires, les associations sportives et culturelles, l’Entraide nationale, les missions diplomatiques accréditées à Rabat, en plus d’athlètes de Special Olympics, des Provinces du Sud et de certains villages reculés et des professionnelles.

La double-championne du monde (1997, 2001) et détentrice de la Coupe du monde (1998) a également rappelé que cette course a pour finalités de sensibiliser les femmes à l’importance de la pratique sportive, en tant que moyen d’intégration sociale et professionnelle et les encourager à adhérer au mouvement sportif national et de contribuer à la promotion du sport féminin.

Dans ce sens, un « village de la course » sera installé à Bab Lhad à Rabat, vendredi et samedi prochains dans l’objectif de sensibiliser les femmes au rôle du sport dans la prévention de plusieurs maladies comme le diabète et la tension artérielle et de mener une campagne de don de sang, a-t-elle fait savoir, précisant que le programme de l’Association touche également les aspects éducatif, social et humain.

De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports a salué cette initiative sportive et sociale, rappelant le rôle important que doivent jouer les mères dans la construction d’une  » société sportive  » basée sur les enfants aux quartiers et dans les établissements scolaires.

En marge de cette conférence de presse, l’association « Femmes, réalisations et valeurs » et la Marocaine des Jeux et des Sports ont signé une convention, en vertu de laquelle cette dernière s’engage à soutenir les différentes activités de l’Association, tout au long de l’année.

Un hommage a également été rendu à Lahcen Semsem Akka, détenteur du record national du lancer de poids (20,45 m) depuis le 6 mai 1972 au Meeting San José en Californie (Etats-Unis).

Intervenant à cette occasion, M. Akka, qui avait participé aux JO-1972 à Munich et occupé plusieurs postes d’entraîneur et de directeur technique de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, a salué cette initiative, appelant à célébrer les champions de leur vivant et ne pas « les enterrer vifs ».

Des prix seront remis aux trois premières professionnelles et athlètes de Special Olympics, des établissements scolaires et de l’Entraide nationale, ainsi que pour la plus jeune et la plus âgée des participantes.

Le titre de la précédente édition chez les professionnelles, a été remporté par Malika Assahsah (club d’Azrou) alors que les 2è et 3è place sont revenues, respectivement, à Zhor El Kamch (AS FAR) et Bouchra Essahli (AS FAR).

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires