La création d’un pôle urbain à Guercif s’inscrit dans le cadre du...

La création d’un pôle urbain à Guercif s’inscrit dans le cadre du Programme villes sans bidonvilles

462
0
PARTAGER

Ce projet, qui sera mis en oeuvre avec la participation de plusieurs partenaires, sera réalisé sur une superficie de 278 Ha de terres collectives dont 180 Ha pour le recasement de plus de 8.000 ménages logeant dans des bidonvilles, a-t-il assuré lors de la tenue lundi à Taza du 9è conseil d’administration de l’Agence urbaine de Taza (AUT).

M. Mesbahi a insisté sur la promotion de l’habitat social et économique, la lutte contre l’habitat insalubre dans les provinces de Taza, Taounate et Guercif et sur l’intensification des interventions en milieu rural pour le développement des centres ruraux.

Il a mis l’accent aussi sur la nécessité d’aménager des zones d’activités pour l’encouragement de l’investissement et la création d’emplois et de promouvoir le Plan Maroc Vert pour le développement et la protection de l’environnement, tout en veillant à la préservation et la valorisation du patrimoine historique et naturel.

Le conseil d’administration, réuni en présence notamment des gouverneurs des provinces de Taza et de Guercif, respectivement Abdelghani Sebbar et Atmane Souali et du secrétaire général de la province de Taounate, a approuvé les rapports moral et financier de l’agence au titre de 2010, l’audit du contrôleur des comptes de l’agence en 2009, le plan d’action de l’agence pour 2011 et son programme prévisionnel pour 2012-2015.

Il a adopté également le budget 2011 de l’Agence urbaine de Taza estimé à 28,674 millions et approuvé l’adhésion des employés de l’agence au régime de retraite complémentaire RECORE et au régime complémentaire d’assurance maladie.

Dans son rapport moral, le directeur de l’agence, Mohammed Chiadmi a fait savoir que 107 sur les 112 villes et centres ruraux des provinces de Taza, Taounate et Guercif disposent de documents d’urbanisme, soit un taux de couverture dépassant 95 PC.

Il souligné que l’agence a assuré durant 2010 le suivi des études des programmes de mise à niveau des villes et centres urbains, l’étude du plan vert de la ville de Taza, le projet d’aménagement des abords de la grotte Friouato, les projets de réhabilitation de la médina de Taza, de Kasbat M’Soun, la réalisation de quatre projets de pôles urbains à Guercif, Taounate, Karia Ba Mohammed et Rhafsay et le lancement d’études de deux autres projets urbains à Thar Souk et à Tissa.

L’agence a assuré aussi, a-t-il ajouté, le suivi des programmes de mise à niveau des tissus urbains de plusieurs centres urbains et ruraux, tels Taza, Taounate, Thar Souk, Rhafsay, Tissa, Karia Ba Mohammed, Guercif, Sakka, Lamrija, Tadderte et Kaf El Ghar.

En 2010, l’agence a instruit 2.800 dossiers d’autorisations de construire, de lotir et de morceler dont 2.058 dossiers en milieu urbain (74 PC) et 741 dossiers en milieu rural (26 PC), a-t-il précisé, soulignant que 76 PC des dossiers ont reçu un avis favorable.

L’agence a poursuivi également les études de redressement urbain de 27 quartiers irréguliers programmés en 2010 et 28 lancés en 2009 en vue d’aménager 1.344 lots de terrains destinés à l’habitat dont 308 dans la province de Taza, 348 dans la province de Guercif et 588 dans la province de Taounate.

 

Commentaires