La dégradation des milieux naturels fragilise l’équilibre écologique (rencontre)

La dégradation des milieux naturels fragilise l’équilibre écologique (rencontre)

240
0
PARTAGER

Les participants à cette rencontre, organisée récemment à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Settat, ont attiré l’attention sur l’impact de l’agriculture moderne intensive, l’exploitation touristique, les activités chimiques dans l’industrie ou encore la croissance démographique qui maintient une forte pression sur les ressources naturelles non renouvelables.

A cela s’ajoute une vulnérabilité alarmante due surtout à l’impact des changements climatiques, ont relevé les intervenants, dont des universitaires et chercheurs, ajoutant que certaines de ces manifestations ont déjà beaucoup coûté au Maroc sur les plans social, économique et environnemental.

Le directeur du Laboratoire de la gouvernance et du développement durable (LGDD), relevant de la Faculté, Essaid Kinana, a estimé notamment que les moyens mis en Âœuvre pour accompagner les stratégies en matière de protection de l’environnement, malgré leur importance, ne suivent pas l’ampleur des défis et restent limités tant quantitativement (en termes du nombre de secteurs) que qualitativement (concentration des actions sur des aspects législatifs et institutionnels) eu égard aux coûts de la dégradation de l’environnement qui sont estimés, dans le cas du Maroc, à 20 milliards de dh, soit 8,2 pc du Produit intérieur brut (PIB) national.

De là, l’urgence d’une action réfléchie pour la lutte contre la dégradation de ces milieux et la sauvegarde des équilibres écologiques dans la perspective de consacrer l’harmonie entre l’homme et son environnement, a-t-il souligné, relevant qu’un effort de diagnostic et d’identification (surveillance de l’état de l’environnement) commence à se concrétiser par des actions tendant à évaluer la vulnérabilité du Maroc aux incidences des activités humaines afin d’intégrer des réponses durables à ces défis dans les politiques de développement.

Les efforts récents s’activent, par ailleurs, pour créer une dynamique qui tend à intégrer durablement la problématique de la protection de l’environnement dans la société marocaine, a-t-il fait remarquer, soulignant que, contrairement à ce que laissent croire certaines notions en vogue, le développement durable véhicule des éléments qui sont dans l’ensemble assez bien connus, même si leur perception demeure parfois complexe.

Estimant que les réussites et les échecs qui accompagnent le concept de développement durable, depuis sa consécration par la Conférence de Rio de 1992, interpellent à un moment où le Maroc s’apprête à adopter sa Charte nationale de l’environnement et du développement durable, M. Kinana a indiqué, à ce propos, que le développement durable devient désormais une stratégie fondamentale des pouvoirs publics en matière de développement et qu’il est également au cÂœur des préoccupations des acteurs économiques et sociaux.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires