La délocalisation du Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem de...

La délocalisation du Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem de Rabat à Agadir constitue « un grand défi » (président délégué de la FRMG)

170
0
PARTAGER

-ES: Ali Refouh-

Dans une déclaration à la MAP, M. Zine, qui a noté que c’est pour la première fois qu’une compétition de cette envergure se déroulait à Agadir, a précisé que la simultanéité entre les compétitions masculine, féminine et amateurs et leur déroulement dans trois golfs différents, demandaient une organisation exceptionnelle. Il s’est félicité, à ce propos, de l’énorme travail effectué, notamment, au niveau de la logistique.

Même appréciation du ministre de la jeunesse et des sports, M. Moncef Belkhayat, qui s’est félicité, lui aussi, du déroulement des deux compétitions dans d’excellentes conditions.

C’est la première fois dans l’histoire du golf professionnel que deux tournois, un masculin et un autre féminin, se déroulent dans la même semaine et dans la même ville, ce qui démontre les capacités d’organisation de l’ATH, ainsi que l’apport de l’ensemble des autorités locales pour assurer une grande réussite à cet événement golfique, a-t-dit.

« La ville d’Agadir a beaucoup à gagner en terme d’image, ce qui nous permet de voir, aujourd’hui, le golf comme un sport extrêmement important pour le développement de l’image du Maroc au niveau touristique, mais aussi au niveau sportif « , a-t-il encore souligné.

Le ministre a également relevé le bon niveau de compétition qui s’est terminée sur une bataille époustouflante pour le titre.

« Nous avons eu droit à un plateau de choix et une finale inédite qui n’a livré son verdict qu’au terme de deux play-offs , a dit M. Belkhayat.

Pour Mme Alexandra Armas, présidente du Ladies European Tour « ce fut une semaine fantastique. La tenue de deux tournois au même temps exige une organisation incroyable « .

A ce propos, Mme Armas a mis l’accent sur l’énorme potentiel dont dispose la ville d’Agadir, notamment les trois parcours aux normes internationales, dont cette ville dispose et sa capacité d’accueil d’un si grand nombre de visiteurs (joueurs, médias, organisateurs), venus à l’occasion des ces deux événements golfiques.

La Coupe Lalla Meryem est déjà sur la bonne voie et ne tardera pas à acquérir une reconnaissance médiatique, a-t-elle assuré, soulignant qu’une grande avancée a été réalisée par rapport à l’année dernière, la première pour ce tournoi dans le circuit européen féminin, notamment au niveau de la dotation et de la formule de compétition (4 tours au lieu de 3).

De son côté, M. Scott Kelly, directeur commercial de la PGA European Tour, a mis en relief tous les ingrédients qui ont fait la réussite de cet événement, notamment un parcours exceptionnel, une ambiance excitante à la fin et des proettes et des pros qui jouent dans la même semaine et dans la même ville.

Le Trophée Hassan II, qui a intégré l’European Tour en 2010, a déjà fait sa place dans le circuit européen, a affirmé M. Kelly.

La 38è édition du Trophée Hassan II de golf, disputée au Royal Golf et au Golf de l’Océan, a été remportée par l’Anglais David Horsey, devant le tenant du titre, le Gallois Rheys Davies et le Sud-africain Jaco Van Zyl.

Dans la 17è édition de la Coupe Lalla Meryem de golf, qui s’est jouée aux links du Golf le Soleil, le titre est revenu à la Slovaque Zuzana Kamasova, qui succède au palmarès à l’Allemande Anja Monke.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires