PARTAGER
Au moment où l’on parle de plus en plus du départ imminent du patron du premier opérateur téléphonique, Abdeslam Ahizoune, évoqué lors de la visite royale à Abu Dhabi par les actionnaires émiratis, Maroc Télécom fait face à une tempête de protestations et critiques pour des promesses non tenues vis à vis de ses clients.
Premier partenaire de l’équipe nationale de football, l’entreprise avait organisé un concours payant en messages envoyés dont les gagnants devaient se rendre à Abidjan en Côte d’Ivoire pour assister au fameux match de l’équipe nationale, les Lions de L’Atlas.
Or, malgré les millions de messages dont la valeur a été encaissée par l’opérateur, le tirage n’a jamais été effectué et la liste des gagnants jamais annoncée, sans la moindre demande d’excuse. Pire encore, Maroc Télécom a continué à faire la promotion de son supposé concours et à harceler ses clients en vue d’y participer alors que le match avait déjà eu lieu plusieurs jours plutôt, chose qui a révolté ces derniers qui n’ont pas tardé à inonder les services de l’opérateur de réclamations allant jusqu’à le menacer de poursuites judiciaires pour cette tromperie inexplicable.
A ce jour, les millions de personnes lésées n’ont toujours pas reçu d’explications à travers un communiqué ni même le moindre sms d’excuse.

 

Commentaires