PARTAGER
A peine nommé membre au sein de la nouvelle « Fondation de l’Islam de France » destinée à faire émerger un « Islam à la française » à l’initiative des autorités, l’écrivain marocain ne croyait pas si bien faire en laissant son éditeur sortir son dernier livre au même moment intitulé « Le terrorisme expliqué à ma fille ». Un ouvrage aux relents provocateurs qui hérisseront les poils des islamistes et des spécialistes de cette religion au vu des analyses personnelles de l’auteur qu’il concentre dur un seul thème. La femme et son corps qui seraient à l’origine des maux actuels et anciens de la religion du prophète Mahomet.
Ainsi, l’écrivain marocain ne craint pas d’avancer que le corps de la femme focalise toutes les angoisses chez les islamistes , raison pour laquelle, selon lui, ils exigent des femmes de se couvrir, de ne pas être libres et de ne pas en montrer la moindre partie. Il y dénonce au passage le »rapport malade à la femme » dans le monde arabo-musulman où « tout tourne  autour du corps de la femme ». De quoi faire sortir les rigoristes de leurs gonds et de déchaîner les passions aussi bien au sein des communautés musulmanes en Europe que dans les pays islamistes en plein débat passionné en occident sur les fondements de cette religion, devenue d’une brûlante actualité avec la vague d’attentats terroristes meurtriers imputés aux extrémistes islamistes.
Par Jalil Nouri

Commentaires