PARTAGER

Dans le cadre de la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) du Maroc, en coordination avec les services de la police française, a procédé, dimanche aux environs de Marseille (sud de la France), au démantèlement d’un réseau criminel qui s’activait dans le trafic international de drogue.

Un communiqué de la DGSN précise que lors de cette opération sécuritaire conjointe, trois membres du réseau (deux Français et un Algérien) ont été arrêtés, de même que deux véhicules et près de 5.790 kilogrammes de Hachich ont été saisis.

L’opération s’est déroulée dans le cadre de la procédure de livraison contrôlée de la drogue, en ce sens que les polices marocaine et française ont surveillé les activités du réseau criminel ainsi que les trajectoires de trafic avant de procéder à la saisie des livraisons et l’arrestation des mis en cause, ajoute la même source.

En parallèle, poursuit le communiqué, l’enquête est toujours en cours au niveau national pour arrêter les autres personnes impliquées et déterminer d’éventuels liens de ce réseau au Maroc.

Cette opération conjointe, relève-t-on, s’inscrit dans le cadre des efforts sécuritaires visant à lutter contre le crime organisé transnational, notamment celui en relation avec le trafic international de drogue et de psychotropes.

Le président français François Hollande a salué la qualité de la coopération avec le Maroc en matière de lutte contre le trafic de drogue.

« Les enquêteurs et policiers ont fait un travail admirable du Maroc jusqu’ici grâce à la coopération avec les services marocains et espagnols », a souligné M. Hollande qui s’exprimait lors d’une rencontre avec les fonctionnaires de police qui ont effectué cette saisie record, la plus importante depuis 2011.

« C’est une réussite qui permet de saluer le travail que mènent l’ensemble les forces de police des pays concernés », a ajouté le chef de l’Etat français.

Il a aussi mis en exergue « le sang-froid et le professionnalisme des policiers et des enquêteurs qui ont été capable de suivre ce convoi » de drogue, relevant que la police française a réussi non seulement à faire baisser un certain nombre d’actes de violence et de délinquance, mais aussi à réaliser des coups majeurs contre les trafiquants.

Commentaires