LA DIPLOMATIE MAROCAINE DÉSTABILISÉE PAR UN PIRATE INFORMATIQUE

LA DIPLOMATIE MAROCAINE DÉSTABILISÉE PAR UN PIRATE INFORMATIQUE

270
0
PARTAGER

Pourtant en milieu de semaine, cet individu ou ce groupe qui communique sous la fausse identité de Chris Coleman, a frappé très fort en produisant un document hautement secret adressé au ministre Salaheddine Mezouar par un de ses collaborateurs l’informant des préparatifs et des coulisses de la prochaine session de l’ONU qui doit examiner la question du Sahara prochainement. Là aussi, la diplomatie marocaine n’a pas réagi laissant le pirate la ridiculiser sans crainte. Ce même ministre s’était vu subtiliser un document signé de sa main, demandant à son homologue français Laurent Fabius, d’intervenir au profit de sa fille pour qu’elle puisse travailler en France, ce qui n’avait pas suffi à déclencher l’état d’alerte.

Sa ministre déléguée, Mbarka Bouaida, également fait les frais de ces attaques répétées et ciblées en découvrant que son compte de courrier électronique avait été détourné et des documents personnels, y compris d’ordre privé, avaient été interceptés et publiés sur internet, rendant son entourage et les autres membres du gouvernement perplexes sur les failles de leur sécurité informatique alors que l’armée, désormais en charge des sites officiels est sur le pied de guerre pour combler ces failles qui peuvent avoir de lourdes conséquences négatives pour l’action diplomatique du pays.

Dans le contexte géostratégique actuel, les doigts accusateurs ont aussitôt été pointés vers l’Algérie, la seule partie susceptible de tirer profit de cette tentative de déstabilisation de la diplomatie marocaine qui n’avait été jamais menacée aussi ouvertement de cette manière dans son fonctionnement, d’autant plus que le « Hacker » semble faire une fixation sur les informations ayant trait au conflit du Sahara  et d’autant plus qu’il s’était juré au cour de l’un de ses envois, de déstabiliser tout le royaume. Suivez notre regard.

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires