Maison A la une LA DIPLOMATIE MAROCAINE SOUFFRE DE L’ABSENCE DE PLUSIEURS AMBASSADEURS

LA DIPLOMATIE MAROCAINE SOUFFRE DE L’ABSENCE DE PLUSIEURS AMBASSADEURS

1143
0
PARTAGER

L’on ne pourra pas dire que la diplomatie marocaine est au mieux de sa forme par les temps qui courent. Outre le problème de l’incompétence de plusieurs ambassadeurs nommés récemment et qui n’ont pas donné entière satisfaction, c’est surtout l’absence de certains d’entre eux à leurs postes qui suscite de nombreuses interrogations.

A commencer par Fadel Beniaych nommé pour représenter le royaume à Bucarest en Roumanie et qui refuse de prendre ses fonctions sous prétexte que cette capitale n’est pas à la hauteur de ses ambitions ni de son rang. Depuis, le diplomate boude et ne se console pas d’avoir été obligé de quitter Madrid.

A Pékin, le poste est également vide puisqu’une année après sa nomination, l’ambassadeur Aziz Mekouar n’a toujours pas été invité à venir présenter ses lettres de créance.

Dans deux autres pays, le Canada et la Grèce, le Maroc se trouve sans représentant après le décès des deux titulaires Âalem et Aouad qui laissent leurs missions tourner au ralenti.

Alors que des changements importants et une nouvelle dynamique étaient attendus avec l’arrivée de Nasser Bourita, le départ à la retraite de diplomates chevronnés et de carrière ont laissé un grand vide alors que le ministre peine à insuffler un nouveau démarrage, puisqu’il s’est arrêté en bon chemin, en raison d’une charge de travail et des déplacements éreintants aux quatre coins de la planète.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires