La fédération Royale marocaine de boxe fête les champions d’Afrique et arabe

La fédération Royale marocaine de boxe fête les champions d’Afrique et arabe

153
0
PARTAGER

A cette occasion, MM. Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports et Abdeljawad Belhaj, président de la FRMB ont remis des récompenses financières aux membres des sélections nationales ayant remporté des médailles lors de ces deux compétitions africaine et arabe.

Lors de cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence de présidents de clubs nationaux et ligues régionales, un hommage a été rendu à la sélection féminine qui a remporté la 1ère édition de la Coupe d’Afrique des nations organisée en Algérie avec la participation de 12 pays.

La sélection marocaine a remporté la coupe continentale en occupant la première place au classement général avec une moisson de 4 médailles dont 3 en or, remportées par Zahra Zahraoui (51 kg), sacrée aussi meilleure boxeuse de l’édition, Mahjouba Oubtil (60kg) et Soukaina Rabih (75kg) alors que la médaille en argent a été enlevée par Sanae Akili (54 kg).

Un hommage a été également rendu aux pugilistes de la sélection nationale masculine qui a terminé à la 2è place dans cette première édition derrière le pays organisateur avec 3 médailles en or, 4 en argent et 1 en bronze ainsi qu’aux boxeurs de la sélection nationale ayant remporté le titre de la 27è édition du championnat arabe disputée à Doha (21-27 mars dernier) avec la participation de 11 pays, en s’adjugeant un total de huit médailles (2 en or, 2 en argent et 4 en bronze).

A 17 ans, Yassine Lakhal, plus jeune boxeur de ces championnats, a été sacré champion arabe dans la catégorie des moins 52 kg en battant le Tunisien Bilel Mhamdi (3-0) champion d’Afrique en titre.

Cette cérémonie a été également marquée par l’hommage rendu aux cadres nationaux entraineurs des pugilistes marocains aussi bien au sein de l’équipe nationale que dans les clubs et dont le directeur technique national, Othmane Fadli, les frères Achik Adbelhak et Mohamed, Rabeh Hanafi, Hicham Nafil, Mohamed Mesbahi, Saleh Raman, Dahou Hamid et Boujamaâ El Halbani.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moncef Belkhayat a exprimé sa satisfaction quant aux résultats honorables réalisés par la boxe marocaine sur le plan continental et arabe soulignant que la gang marocain a de grandes chances pour qualifier le maximum de pugilistes aux Jeux Olympiques (JO) de Londres en 2012 et accéder à nouveau au podium.

A l’instar de l’athlétisme, la Boxe est la seconde disciplines ayant permis au Maroc de remporter des médailles dans des JO depuis l’édition 1960 à Rome.

En effet, trois médailles ont été remportées par les boxeurs Abdelhak Achik (Séoul-1988), Mohamed Achik (Barcelone-1992) et Taher Tamsamani (Sydney-2000) plaçant le Maroc au 62 ème rang sur le plan mondial dans le palmarès de cette discipline aux Jeux Olympiques .

Le ministre a également rappelé la signature d’un avenant au contrat objectif 2010-2013 conclu l’année précédente entre le ministère et la FRMB après que cette dernière ait réalisé les résultats et objectifs fixés pour la saison 2010.

Le ministre a également insisté sur la nécessité d’un partenariat entre le ministère, la fédération, les clubs et les ligues sur les long et moyen termes, basé sur trois axes essentiels à savoir les infrastructures, la formation et la bonne gouvernance.

M. Belkhayat a annoncé la prochaine ouverture du centre de formation (sport-étude) à Azzemour qui accueillera des jeunes boxeurs performants âgés entre 12 à 17 ans pour se préparer aux JO 2016 et 2020 et le projet de réalisation d’une académie à Benslimane avec le soutien financier du ministère.

Pour sa part, le président de la FRMB, M. Abdeljawad Belhaj, a passé en revue les perspectives du noble art à travers les efforts consentis par la fédération pour la restructuration de sa gestion et la mise à niveau de cette discipline dont le budget a connu une hausse d’environ 400 pc depuis 2002.

Il a rappelé la volonté de la fédération d’augmenter le nombre des clubs, des ligues, des boxeurs licenciés, des boxeuses pratiquantes, des entraineurs, des arbitres, la multiplication des manifestations internationales, l’octroi de subventions spéciales de fonctionnement et de gestion aux clubs et la multiplication des subventions incitatives au profit des cadres en charge de toutes les catégories ainsi que la création d’une caisse de soutien aux activités parallèles de l’association des anciens boxeurs.

S’agissant des infrastructures, le président de la FRMB, a évoqué le projet de création de six centres régionaux de formation et la réalisation d’une école pilote (sport-étude) annonçant le recrutement par la FRMB de deux cadres ukrainiens de haut niveau qui rejoindront le Maroc dans les semaines à avenir et dont un a remporté trois fois la médaille olympique.

Evoquant la préparation aux JO de Londres 2012, M. Belhaj n’a pas manqué de relever la grosse responsabilité des boxeurs marocains car les milieux sportifs marocains fondent de gros espoirs sur cette discipline pour glaner des médailles.

Il a, en outre, fait preuve d’un optimisme prudent car, selon lui, la qualification n’est pas une fin en soi, rappelant que la participation record de dix boxeurs marocains aux JO-2008 de Pékin a été deça des attentes eu égard aux résultats obtenus (aucun boxeur n’était parvenu à monter sur le podium en raison notamment de l’arbitrage électronique).

L’objectif escompté est de garantir la qualification et de hisser haut le drapeau national lors des JO-2012, a-t-il conclu.

 

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires