La FEMIP a contribué avec 420 millions d’euros en 2010 au financement...

La FEMIP a contribué avec 420 millions d’euros en 2010 au financement de projets d’infrastructure au Maroc (BEI)

210
0
PARTAGER

Le projet d’extension du port de Tanger Med avec Tanger Med II a nécessité un investissement de 200 millions d’euros.

Ce projet vise à réaliser un grand ensemble portuaire à vocation industrielle et commerciale, appelé à jouer un rôle d’avant-garde dans les échanges maritimes avec l’Europe, souligne un document de la BEI.

Le projet Tanger Med I, auquel la BEI a contribué au déploiement à travers le financement à hauteur de 40 millions d’euros de l’acquisition de matériel de manutention au profit du concessionnaire du second terminal à conteneurs, offre une capacité de traitement de conteneurs de 3 millions de TEU (Twenty Feet Equivalent Unit ou Equivalent Vingt Pieds).

Avec le projet Tanger Med II, cette capacité est portée à 8 millions de TEU, grâce notamment la construction de deux nouveaux terminaux de conteneurs (TC3 et TC4), d’une longueur respective de 1.600 et 1.200 mètres linéaires de quai. Une fois déployé, ce nouveau port redynamisera les provinces du Nord du Maroc et générera 5.000 emplois additionnels directs et 20.000 emplois additionnels indirects, précise la même source.

Concernant le projet de « l’autoroute du Maroc VII », dont l’investissement est de 220 millions d’euros, il porte sur le financement de 172 km entre Casablanca et la région sud-est de Tadla-Azilal.

Ce projet permettra de rapprocher les populations concernées des autres pôles économiques, donnant ainsi la possibilité aux régions desservies qui disposent de réels atouts notamment naturels, de s’arrimer durablement à la dynamique de croissance que connait le Maroc, note le document.

Par ailleurs, en 2010, la FEMIP, organe financier de la BEI en Méditerranée, a porté son volume d’activité au niveau de 2, 6 milliards d’euros, soit une augmentation de 60 pc par rapport à l’année 2009.

Ces nouveaux prêts concernent le financement de 17 projets d’envergure, dont six au Maghreb, huit au Proche-Orient et trois opérations régionales.

Depuis 2002, l’engagement de la FEMIP dans les pays méditerranéens a atteint à la fin de l’année 2010 un investissement global de plus de 12 milliards d’euros.

Elle a également poursuivi son appui aux projets prioritaires de l’UpM (Union pour la Méditerranée). Dans ce cadre, la FEMIP a participé au lancement du Fonds InfraMed, 1er instrument de financement de l’UpM. Il s’agit du plus important fonds destiné aux investissements dans les infrastructures des régions sud et est de la Méditerranée.

____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires