La femme d’affaires Hind Al Achchabi intente des actions en justice...

La femme d’affaires Hind Al Achchabi intente des actions en justice contre les articles diffamatoires visant sa personne

3975
0
PARTAGER

Une action en justice est intentée contre les articles diffamatoires, visant la personne, les entreprises et l’entourage de Madame Hind El Achchabi, présidente du Groupe Dalia, basé au Maroc.

 

Récemment, ont été diffusés sur internet de nombreux propos mensongers, se présentant comme des « articles » sérieux, visant Madame Hind El Achchabi et ses sociétés Dalia Air et Ryo Charter.

Une fois passé l’effet de surprise, ces propos calomnieux et mensongers, portant atteinte à la réputation et à la personne de Hind El Achachabi, révèlent, à l’analyse et sans détour, un acharnement ainsi qu’une volonté de nuire et d’exprimer une haine à l’égard d’un parcours exemplaire, signé par une femme.

L’auteur des « articles » joue sur l’apparence de la vérité en se cachant derrière le pseudonyme d’Alexandra (ou encore parfois Alexandria) Bronson, crée des sites factices, tels que Globalfraudwatch.org (site contrefaisant Globalfraudwatch.com, qui n’est plus d’actualité) ou encore pour y étaler sa médiocrité sans fondement aucun.

Les nombreuses accusations, quant à elles, révèlent une réelle pusillanimité accrue par le fait que cet auteur se dissimule derrière des proxy situés en Arizona, aux États-Unis, afin de brouiller les pistes.

Madame El Achchabi et ses sociétés démentent fermement l’intégralité de ces allégations.

Madame Hind El Achchabi présidente du Groupe Dalia, comptant un effectif en croissance de plus d’une centaine de personnes, est une femme d’affaires marocaine reconnue par ses pairs.

Ainsi, au plan économique, Madame El Achchabi, via ses sociétés et ses projets, prend une part active à l’économie marocaine et contribue activement à son développement et à son dynamisme.

Madame El Achchabi est également très active dans le corps associatif. Ses actions pour la mise en valeur de la femme au Maroc et à l’échelle internationale, son engagement caritatif et sa probité en tant que femme d’affaires ne peuvent être remis en cause.

Sa dévotion pour son pays, ainsi que sa sollicitude à l’égard de ses sociétés, sont vecteurs de succès et attisent, comme on peut malheureusement le constater, des attitudes malveillantes particulièrement lâches.

Contacté pour explications, l’auteur « Alexandra Bronson » se dissimule derrière des semblants de vérité, et ce malgré les preuves officielles et indiscutables de sa facticité.

Une attitude qui entérine l’absence totale de crédit du signataire des propos diffamatoires.

Ces allégations et imputations de faits ont été démenties par les plus hautes instances (celles-là même qui sont pourtant citées par l’auteur des articles !) : ainsi Interpol a confirmé que ni la personne de Hind El Achachabi, ni ses sociétés ne font l’objet d’une plainte ou enquête auprès de ses services.

Par ailleurs, ces fausses accusations ne tentent pas uniquement de porter préjudice à Madame El Achchabi : elles visent nommément — et faussement — des personnes de son entourage pour tenter de s’ancrer dans une réalité et duper les lecteurs. L’utilisation de caricatures, de photomontages et de photographies (aux droits réservés) participent de ce même esprit de tromperie.

Madame El Achchabi a engagé des actions judiciaires afin de poursuivre la personne à l’origine de cette campagne de dénigrement et de révéler son identité.

Source : official-statement.com

Commentaires