PARTAGER
Liliane Bettencourt, puisque c’est d’elle qu’il s’agit et pour ceux qui ne la connaissent pas encore, était l’héritière française de l’empire faramineux du leader mondial des cosmétiques, L’Oréal. Elle vient de décéder à l’âge de 94 ans, après une longue maladie et après avoir été la vedette d’un feuilleton politico-financier, à l’origine de sa médiatisation et de son exposition à travers sa vie privée que tous les français finiront par connaître dans le détail.
Créditée d’une fortune de 44,7 milliards de dollars qui reviendra à sa fille, celle-là même à l’origine de sa mise sous tutelle les dernières années de sa vie pour l’empêcher de dilapider le pactole familial et de jeter l’argent par les fenêtres avec l’ancien président Nicolas Sarkozy pour financer ses campagnes électorales. Mais le bénéficiaire qui allait faire connaître sa générosité et ses comportements dépensiers était un photographe, qui sera poursuivi en justice, pour l’avoir poussée à soutenir des projets culturels fictifs et d’avoir vécu luxueusement à ses crochets en, s’inventant un personnage louche qui a fini par être découvert à temps. Quand au président Sarkozy, il finira par être blanchi de toutes les accusations. Suite à cette affaire rocambolesque, la milliardaire avait fini par se retirer de la scène publique pour se reposer des émotions vécues créées par les scandales et les procès à répétition et surtout l’intrusion des médias dans sa vie privée qu’elle préservait dans le passé.

Commentaires