PARTAGER

Ils étaient deux depuis le tout début de l’affaire du chanteur à se charger de la défense de Saad Lamjarrad avant de se voir rejoindre dans le même dossier; suite à une intervention royale, de deux de leurs collègues français, Maîtres Eric Dupond-Moretti et Jean-marc Férida , deux figures bien connues du barreau parisien, le premier étant encore plus au Maroc puisqu’il est en charge de défendre les intérêts du roi face à la justice française.

Suite au retrait, à leur demande de la défende de Saad lamjarrad, Maîtres Rachidi Brahim et Aicha Ansari, au moment où le dossier actuellement devant le juge suite à une plainte pour viol aggravé présumé aborde sa dernière ligne droite, un face à face avec la plaignante étant en principe prévu pour le 26 février et au moment où l’affaire connait de mystérieux développements et de nouvelles révélations.

De la part des parents du chanteur qui se sont mis à parler à la presse en affirmant qu’il sera libre très bientôt alors que son père, Bachir Abdou, a pour la première fois déclaré que Saad entretenait des relations avec la plaignante Laura Prioul sans préciser leur nature. Un élément nouveau qui a suscité des soupçons sur l’éventualité d’un arrangement financier contre le retrait de la plainte de cette dernière. Auquel cas, une fin est réellement proche.

Commentaires