PARTAGER

Alors que son état psychique ne s’améliore guère et les perspectives de sa libération s’éloignent, une rumeur qui porte préjudice à son image et l’accable encore plus dans sa cellule est en train d’enflammer les réseaux sociaux sans que l’on puisse en connaître ni l’auteur ni les motivations.
Le pire est qu’elle s’est vue accorder un large crédit par des millions d’internautes, conséquence qui a poussé ses proches à la démentir pour éteindre le feu et empêcher son image de s’écorner encore plus. L’artiste n’en a pas fini avec cette succession de calvaires et de coups du sort qui l’ont atterré.
Cette rumeur veut que Saad Lamjarrad ait avancé par le biais de ses avocats, une thèse dévoilant son homosexualité pour réduire à néant l’accusation de viol qui pèse sur lui et qui risque de le maintenir en prison pour plusieurs années encore.
Au lieu d’être soutenu par les réseaux sociaux qui peuvent parfois changer le cours des choses grâce à de fortes mobilisations, il est regrettable de voir le chanteur être la cible à intervalles réguliers de rumeurs en tous genres qui viennent compliquer la marche de la justice alors que les procédures activées jusque-là restent lentes et ne plaident pas en sa faveur.

Commentaires