PARTAGER
Le Quai d’Orsay, siège de la diplomatie en française vient de donner un sérieux coup de pouce au tourisme marocain en ne déconseillant pas à ses ressortissants de s’y rendre au contraire de l’Algérie, qu’elle place dans la zone rouge de la région.
Dans son communiqué, le ministère français des affaires étrangères estime que que le royaume est une destination sûre, stable et sécurisée et que c’est le seul pays capable d’assurer la sécurité et la tranquillité des voyageurs de tous les pays arabes et africains. Un constat qui vaut dix campagnes de communication payées à grands frais si l’office du tourisme se décidait à s’y résoudre. Aussitôt après, les voyagistes français ont constaté un léger regain et une courbe à la hausse des réservations pour les prochaines saisons, de quoi donner du baume au coeur des opérateurs de Marrakech et d’ailleurs.
En revanche, le communiqué du quai d’Orsay n’est pas tendre avec l’Algérie qu’il déconseille formellement à ses ressortissants sauf pour des cas de force majeure, en raison de l’instabilité grandissante dans ce pays et des risques d’attentats. Dans la classification des diplomates français, sont inscrits dans la « Zone Rouge », les pays jugés instables et sans sécurité.
A l’évidence, l’Algérie n’est pas prête de devenir la destination préférée des touristes français en Afrique du Nord.

Commentaires