PARTAGER

La France est très reconnaissante au Maroc pour sa coopération fructueuse en matière de lutte contre le terrorisme, a souligné, samedi à Mantes-la-Jolie (région parisienne), la députée française Françoise Descamps, relevant que le Royaume a fourni des informations précieuses à son pays à la suite des attentats de Paris.

Dans une déclaration à la MAP, en marge de sa participation à une cérémonie organisée par l’Amicale franco-marocaine des retraités du Mantois en commémoration du 40-ème anniversaire de la Marche verte et du 60-ème anniversaire de la fête de l’indépendance, Mme Descamps s’est félicitée de l’hommage rendu vendredi par le président français François Hollande au Roi Mohammed VI en exprimant solennellement au Souverain ses remerciements pour l’assistance efficace apportée par le Royaume à la suite des attentats qui ont endeuillé la capitale française.

La rencontre à l’Elysée entre SM le Roi et le chef de l’Etat français témoigne de la volonté commune des deux pays de combattre le terrorisme sous toutes ses formes, a-t-elle indiqué, notant que la coopération fructueuse entre le Maroc et la France en matière sécuritaire est essentielle et indispensable pour mettre à bas le terrorisme

Saluant la qualité et le professionnalisme des services de renseignement marocains, la députée française a relevé que ces derniers ont fourni des informations précieuses à leurs homologues français, qui ont permis la mise hors d’état de nuire du commanditaire présumé des attentats de Paris.

Elle s’est dite, par ailleurs, très touchée par les marques de compassion et de solidarité exprimées par le Souverain à la France et aux Français dans les messages de condoléances adressés au président et au Premier ministre français, rappelant que le Roi a été parmi les premiers chefs d’Etat dans le monde à condamner dans les termes les plus fermes les attaques « barbares et ignobles » de Paris.

La député française a, d’autre part, mis en avant l’importante fatwa émise par le Conseil supérieur des Oulémas sur le concept du jihad, qui tranche catégoriquement avec son interprétation obscurantiste, faisant remarquer que le terrorisme, la terreur et le massacre sont des actes formellement honnis par l’islam.

« La coopération et la solidarité internationales est la seule voie pour vaincre le terrorisme. Le Maroc et la France sont appelés à œuvrer ensemble pour combattre le groupe terroriste Daech, qui sème la terreur et l’effroi partout dans le monde », a-t-elle dit, soulignant que pour atteindre cet objectif, les deux pays doivent faire respecter la démocratie, les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, tout en mettant en assurant la sécurité et la protection des citoyens.

Commentaires