PARTAGER

Où va la France ?

Bras de fer. Raffineries bloquées .Chantage au carburant. Mobilisation .Escalade .Casseurs et affrontements violents avec les forces de l’ordre. Un paysage inhabituel dans l’Hexagone car l’on a même vu des tirs à balles réelles sur des devantures de locaux du Parti Socialiste…
Eh oui , même chez la République française la rue peut connaître des scènes de violences et de guérilla urbaine..

Cela n’arrive pas qu’aux autres ..
Mais tant que l’Islam et les communautés musulmanes et maghrébines de France ne sont pas concernées c’est à dire pointées du doigt tels de vulnérables et sans défense boucs- émissaires , franchement cela nous change par rapport à d’autres événements assez douloureux vécus il y a quelques mois..
Entre le choix de l’escalade ou la stratégie du blocage et la fronde sociale qui s’est développée et étendue depuis prenant une ampleur sans précédent , la fin de quinquennat de François Hollande s’est rapidement transformée en guerre de tranchée. Ce qui ne manque pas de plaire à l’opposition politique dont surtout Nicolas Sarkozy qui  s’est fait chef d’orchestre et qui a trouvé là une belle opportunité d’enfoncer le clou..
L’enjeu de la présidentielle de 2017 étant omniprésent, ceci explique l’opportunisme sans vergogne qui sert de couverture à l’usage politique et politicien qui est fait de cette crise.
Lundi dernier six raffineries sur huit étaient à l’arrêt , les files d’attente s’allongeaient aux stations d’essence et hier jeudi les centrales nucléaires menaçaient aussi de faire grève…
Dans un brûlant climat de tension et de tourmente sociales, il est légitime de se demander si la la loi Elkhomri sur le travail méritait toute cette surenchère!?
Le gouvernement français estime que cette loi est bonne pour les entreprises et pour les salariés , un point de vue que ne partagent pas les partenaires sociaux mais les centrales syndicales ont-elles le droit de prendre en otage les citoyens et paralyser l’économie !?
La politique étant l’art du possible , si ce bras de fer ne trouve pas de compromis le gouvernement français sera certainement contraint au retrait du texte de loi : ce qui laissera l’opportunité  à Francois Hollande et Manuel Valls de  sauver la face et limiter les dégâts sur le plan politique..
Effet boomerang. Depuis le temps que le mouvement  » Nuit debout  » organise des manifestations un peu partout en France pour crier l’indignation de centaines de milliers de français par rapport à un texte de loi que ces derniers jugent injuste , on ne peut s’empêcher de penser que le gouvernement français a été rattrapé par la tourmente et qu’il s’agit d’un très ironique retour de bâton avec toutes ses manifestations et mouvements d’opposition dans d’autres pays que la France a soutenu ou réprimé , voire même provoqué selon ses intérêts au gré de la conjoncture géopolitique qui sévit dans certains pays. On se souvient ainsi comment la France de Sarkozy – pour ne pas rendre à César ce qui appartient à Dieu-  avait soutenu la rébellion contre le dictateur Libyen et soutenu le dictateur de Tunisie jusqu’au bout envoyant un avion transportant des matraques et des bombes lacrymogènes afin d’étouffer la révolution du jasmin.
Alors , s’il vous plais messieurs Hollande, Valls et Cazeneuve pas de violence contre les manifestants..

La Chronique  de Hafid Fassi Fihri

Commentaires