PARTAGER

Ce n’est que plusieurs mois après l’entrée en fonction du nouveau gouvernement choisi par le président français Emmanuel Macron à son arrivée au pouvoir, que l’on vient d’apprendre , de manière indirecte, ce lundi 28 aout, que l’écrivaine franco-marocaine et prix Goncourt 2017 Leila Slimani, a refusé le poste de ministre de la culture qu’il lui avait offert au moment de la formation de ce gouvernement. Il voulait ainsi la remercier pour avoir appelé à voter pour lui mais pas seulement, car le nouveau locataire de l’Elysée voulait marquer son attachement à la mixité des origines et à la parité au sein de son équipe. Au cours d’un entretien sur une radio ce lundi au cours duquel la question a été évoquée,Leila Slimani, 38 ans, s’est dérobée devant son interlocutrice en ne confirmant pas cette information mais en la démentant pas non plus, ce qui a été vite été interprété comme un refus de sa part à l’invitation d’Emmanuel Macron. Leila Slimani ne justifiera pas non plus son refus et passera rapidement à autre chose. Celle qui vient tout juste de sortir un nouveau livre » Sexe et Mensonges » consacré à la sexualité des marocaines et qui risque de faire grand bruit dans les prochaines semaines aurait certainement perdu de sa franchise et son franc-parler si elle accepté de devenir ministre, ce qui reste tout à son honneur.

Commentaires