PARTAGER
Le président égyptien Abdelfatah Al Sissi ne doit s’attendre à avoir des adversaires au Maroc. Car, à peine lancée l’invitation du roi Mohamed VI à ce dernier à visiter le royaume que les réseaux sociaux se sont mis à s’agiter pour s’élever contre ce séjour avec la mise en circulation de pétitions, première étape avant l’appel à une mobilisation générale.
Cette visite n’est pas pour plaire surtout aux islamistes du PJD dont les amis influents en Égypte que sont les frères musulmans remplissent les prisons de leur pays depuis l’arrivée de l’actuel président au pouvoir qui veut les éradiquer.
Or jusqu’à présent; le leader de la formation islamiste qui dirige la coalition gouvernementale; observe un certain mutisme guère surprenant de sa part, tout comme le fait l’association « Al Adl Wa Al Ihssane » qui de son côté ne doit pas voir d’un bon œil la présence sur le sol marocain du chef d’état égyptien dont le nom est hué par ses militants lors des manifestations. Si cette mobilisation s’amplifie et si la colère est exprimée sur l’opportunité de cette visite, il est à craindre que ce déplacement dans le royaume du président Al Sissi soit tout simplement annulée ou reportée par le principal concerné, comme cela avait déjà été le cas par le passé. Ce dernier n’a toujours pas répondu à l’invitation royale.

Commentaires