Maison A la une LA GARE DE CASA-PORT ÉCHAPPE DE JUSTESSE A UNE CATASTROPHE

LA GARE DE CASA-PORT ÉCHAPPE DE JUSTESSE A UNE CATASTROPHE

1582
0
PARTAGER
Il est de situations que l’on profèrerait ne pas imaginer, mais un incident survenu samedi en milieu d’après-midi dans la gare de Casa-Port donne beaucoup à réfléchir sur les risques graves d’accident y compris dans un lieu doté de systèmes de sécurité présentés comme infaillible par l’ONCF.
Une catastrophe a en effet été évitée de peu quand un train à deux niveaux a percuté le heurtoir de fin de quai après avoir été lâché visiblement par ses freins. Seule la locomotive a été endommagée et son conducteur s’en tirera avec quelques blessures sans grande gravité, contrairement aux passagers qui sont tous sains et saufs, grâce à la vitesse réduite à laquelle circulait le train qui s’apprêtait à stationner. Reste qu’une partie de la locomotive s’est détachée suite au choc violent avec le heurtoir qui n’a pas résisté à son tour à la force de la locomotive.
Le scénario aurait pu tourner au cauchemar si des passagers se trouvaient à ce moment précis sur le quai en question au moment de l’entrée du train en gare. Une gare habituellement très fréquentée et dans laquelle ce cas de figure, celui du lâchage des freins d’une locomotive, n’a pas été envisagé de prime abord.
Encore une fois, l’ONCF a failli à son devoir de communiquer sur ce grave incident qui aurait pu finir sur un bilan, que l’on ne souhaite pas à ses passagers, qui n’ont cessé d’imaginer le pire si les freins avait lâché en pleine vitesse.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires