La généralisation de l’enseignement préscolaire contribuera au renforcement de l’enseignement scolaire à...

La généralisation de l’enseignement préscolaire contribuera au renforcement de l’enseignement scolaire à Essaouira (Pédagogue)

191
0
PARTAGER

Propos recueillis par Abdessamad MOUTEI

« L’enseignement préscolaire facilite l’épanouissement physique, cognitif et affectif des enfants, développe leur autonomie et garantit leur accès à l’enseignement scolaire, en particulier dans le milieu rural », a-t-elle ajouté dans un entretien accordée à la MAP, à l’occasion de la rentrée scolaire 2011-2012.

L’enseignement préscolaire, un atout et une nécessité

Mme Mhidra a indiqué que « l’enseignement préscolaire est un tremplin puissant vers l’apprentissage ultérieur puisqu’il concourt au développement des capacités sonsorio-motrices, spatio-temporelles, sémiologiques, imaginatives et expressives des enfants », ajoutant que ce cycle d’apprentissage est un passage obligé pour le développement de l’intelligence et la formation de la personnalité de l’enfant « . Elle s’est également félicitée des efforts de la délégation de l’éducation nationale d’Essaouira visant l’amélioration de la qualité de l’enseignement préscolaire dans la province, appelant les professionnels du secteur et les différents acteurs à renforcer davantage leur coopération afin de répondre aux nouveaux défis du secteur.

La pédagogue qui a déploré l’insouciance de certains parents face à l’importance du préscolaire, a lancé un appel aux différentes communes de la province à encourager ce cycle d’apprentissage et à contribuer au développement de l’enseignement préscolaire par la construction et l’équipement des structures et la prise en charge du personnel enseignant.

Le secteur privé plus impliqué

Mme Mhidra a mentionné que « la province compte désormais environ 1430 établissements dont la majorité relève du secteur privé, précisant que plus de 13.200 apprentis encadrés par 1490 cadre pédagogique poursuivent leurs études dans ces établissements ».

Elle a également souligné que « le manque des ressources humaines qualifiées, des manuels de l’enseignement préscolaire et autres supports adaptés aux activités pédagogiques bloquent le développement du secteur dans la province », ajoutant qu’il est temps de lancer le dialogue autour des problématiques de l’enseignement préscolaire dans la province.

La plupart des écoles privées à Essaouira ont opté pour le préscolaire, depuis leur création, avec des éducatrices et des éducateurs qui n’ont bénéficié d’aucune formation dans le domaine de la petite enfance », a-t-elle dit.

Mme Mhidra a aussi noté que ces établissements peuvent dispenser un enseignement préscolaire plus au moins de qualité en recrutant des éducatrices et éducateurs qualifiés et en leur offrant des formations leur permettant d’être productifs, ajoutant qu’ils ont acquis une grande expérience en la matière.

La Ligue, un nouvel élan pour l’enseignement préscolaire

Mme Mhidra a rappelé que « la Ligue met à disposition des enfants et du personnel de l’enseignement préscolaire, l’ensemble de ses compétences en matière éducative, au travers des actions bien ciblées, expliquant que depuis 2004, date de création de la Ligue, des cycles d’encadrement et de formation continue ont été organisés ».

« L’objectif était d’améliorer le rendement des éducateurs et des éducatrices pour qu’ils réussissent à inculquer aux enfants des bases plus au moins solides pour un bon parcours scolaire, ainsi que d’améliorer la qualité de l’enseignement préscolaire dans la province », a-t-elle poursuivi.  » La Ligue, compte cette année, organiser un cycle de formation sur la pharmacie préscolaire en collaboration avec la délégation provinciale de la santé pour permettre aux éducateurs et éducatrices de venir en aide des enfants accidentés en milieu scolaire », a-t-elle dit.

Elle a aussi indiqué que la Ligue se bat actuellement pour lancer l’opération « un manuel pour chaque enfant », sur toute la province, dans les zones rurales comme dans les quartiers mis en difficulté « , ajoutant que « cette action permettra, sans aucun doute, de développer au mieux les aptitudes et les compétences des enfants scolarisés, ainsi que d’aider les éducateurs et les éducatrices dans leurs démarches pédagogiques ».

« La Ligue souhaite également nouer des partenariats avec des organismes internationaux et nationaux pour lancer des manuels électroniques voire aussi des supports de formation audiovisuels et informatiques », a-t-elle conclu.

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires