La grâce royale, « un pas encourageant », souligne Amnesty International

La grâce royale, « un pas encourageant », souligne Amnesty International

185
0
PARTAGER

L’organisation a rappelé, dans un communiqué, que la décision royale s’inscrit dans le cadre d’une large amnistie portant sur le reliquat de la peine privative de liberté au profit de 96 détenus, la remise de la peine privative de liberté au profit de 52 détenus, la commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 37 détenus et la commutation de la peine de mort en peine à temps au profit de 5 détenus.

La grâce royale intervient suite à un mémorandum soumis au Souverain par le président et le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), ajoute Amnesty.

L’organisation a, par ailleurs, rappelé l’importance du programme de réformes constitutionnelles annoncé le 9 mars dernier par SM le Roi, tout en soulignant qu’elle accueille favorablement l’annonce de réformes dans le domaine des droits de l’homme et les interventions positives du CNDH.

MAP________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires