La Grèce annonce un «accord général» des partis sur les mesures d’austérité

La Grèce annonce un «accord général» des partis sur les mesures d’austérité

133
0
PARTAGER

Le Premier ministre grec a donc rempli sa mission : il a obtenu un consensus politique sur la rigueur imposée par les créanciers de la Grèce, en échange d’une aide de 130 milliards d’euros. Les créanciers de la Grèce voulaient s’assurer que ces mesures seront mises en œuvre, quelle que soit la majorité qui sortira des urnes lors des prochaines élections.

Les économies portent sur 3,3 milliards d’euros sur l’année et comprennent une diminution du nombre des fonctionnaires, des baisses de salaire, de retraites, et un plan de privatisation.

Autant de mesures dénoncées par les syndicats qui lancent un mouvement de grève de 48 heures, vendredi et samedi, pour protester contre l’austérité, alors que la Grèce connait un taux de chômage record supérieur à 20%.

Par ailleurs, l’accord sur la participation des créanciers privés à la restructuration de la dette grecque est en très bonne voie. Quant à un effacement d’une partie de cette dette à l’égard de la Banque centrale européenne (BCE), qui atteindrait les 45 milliards d’euros, le gouverneur de la BCE, Mario Draghi, se retranche derrière le traité de Maastricht pour s’y opposer. Mais l’idée fait son chemin. Un renoncement aux intérêts grâce à un transfert de dettes au Fonds européen de stabilité financière (FESF) est évoqué.

rfi.fr_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires