PARTAGER
La grève générale dans le secteur de la fonction publique et des collectivités locales observée ce jeudi a connu un « franc succès », selon les principales centrales syndicales.

Le taux de réussite de ce débrayage a oscillé entre 75 % et 80 % dans les ministères et 93 % au niveau des collectivités locales, précise un communiqué conjoint de l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT), l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et la Fédération démocratique du travail (FDT).

« Ce succès a atteint 100 % dans plusieurs collectivités locales à Casablanca, Rabat, Marrakech, Tétouan et Tanger, ainsi que dans d’autres villes », selon la même source.

En outre, plusieurs secteurs gouvernementaux, comme les ministères de l’Education nationale, de l’Agriculture et de la Pêche maritime, de la Santé, de l’Equipement et des Finances ont été « paralysés » en raison de l’adhésion à cette grève de l’ensemble des catégories des fonctionnaires, ajoute la même source.

Les quatre centrales syndicales ont estimé, ainsi, que le « succès de cette grève reflète le degré de la frustration sociale qui émaillent les différents secteurs de la fonction publique, à cause de la tergiversation du gouvernement à donner suite aux revendications légitimes et justes, en premier-chef le projet réactionnaire de l’Exécutif relatif aux dossier de la retraite ».

Commentaires