LA GROSSE DÉPRIME DE BENKIRANE

LA GROSSE DÉPRIME DE BENKIRANE

429
0
PARTAGER

Il faut dire que le chef de l’exécutif, un orateur impétueux, a beaucoup dépensé de son énergie depuis son arrivée à la primature en raison d’un rythme de travail infernal, la montagne de dossiers à traiter et surtout dans ses sorties au parlement ou dans les médias, non pas pour expliquer son action, mais surtout à réagir aux attaques de ses adversaires de l’opposition, toujours prêts à sortir la grosse artillerie pour le faire sortir hors de lui, connaissant sa propension à être allergique à toute critique, fondé ou non, et donc toujours prompt à contredire bruyamment ses détracteurs.

Le personnage, on le sait maintenant depuis deux années, est  ainsi fait et ne se laisse pas marcher sur les pieds facilement, des capacités de riposte acquises de par sa longue expérience de tribune, habitué aux discours politiques enflammés et aux diatribes à partir des tribunes avec des expressions imagées non dénuées d’humour comme lui seul sait en abreuver l’assistance. Mais à trop abuser de sa mécanique oratoire, celle-ci a fini par s’enrayer.

Alors à bout de souffle ou à bout de nerfs le premier ministre, Abdelilah Benkirane ? On serait bien tentés de dire les deux à la fois et qu’il n’est pas au mieux de sa forme lui qui a tendance ces derniers temps à s’absenter de rendez-vous importants et de rencontres-marathon, comme cela a été le cas lors du très crucial conseil d’administration de la caisse marocaine des retraites, préférant déléguer ses prérogatives au ministre des finances, Mohammed Boussaid. Il en est de même pour les rounds de discussion dans le cadre du dialogue social repoussé à maintes reprises de crainte à avoir des moments houleux avec des syndicats, toujours prêts à en découdre avec le premier ministre.

La baisse de régime d’Abdelilah Benkirane, ne risque pas d’être simplement passagère avec l’avancée des chantiers de la réforme qui demandent une énergie constante qui semble lui faire défaut en cette période.

 

 

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires