Maison A la une LA GUÉGUERRE REPREND ENTRE EL OMARI ET AKHENNOUCH

LA GUÉGUERRE REPREND ENTRE EL OMARI ET AKHENNOUCH

2289
0
PARTAGER

Le secrétaire général du PAM, toujours en perte de vitesse et peu assuré de garder son poste a ramené la politique à son degré zéro avec son flot d’allusions et d’adjectifs irrespectueux à l’égard du président du RNI, Aziz Akhennouch, toujours déterminé à lui ravir la place de seconde formation sur l’échiquier.

Le numéro 1 du PAM, critiqué au sein de sa formation a traité le ministre de l’agriculture, Akhennouch de simple pompiste, qui ne peut prétendre jouer un grand rôle au niveau politique, car manquant de stature pour cette fonction, allusion, on l’aura compris, au fait qu’Akhannouch est à la tête du premier groupe pétrolier marocain. El Omari dira avec mépris au cours d’un meeting tenu récemment à Agadir: ce n’est pas un propriétaire d’une station-service, qui viendra nous donner des leçons en politique ni nous faire peur sur notre avenir. Certes il s’agit-là de propos insignifiants tenus devant des militants dans une rencontre interne, mais ils donnent une idée claire sur l’inimitié entre les deux hommes depuis qu’Akhennouch s’est lancé dans une reconquête de l’électorat marocain pour viser la première place avec son parti lors des prochaines législatives et détrôner aussi bien le PJD que le PAM de leurs positions actuelles.

Ayant annoncé vouloir rebattre les cartes du jeu politique et afficher ses ambitions, Akhennouch ne pouvait que s’attendre à de tels coups bas de la part de ses rivaux, ni les premiers ni les derniers avant le prochain scrutin.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires