Maison A la une La Guinée proteste contre l’Algérie et rappelle son ambassadeur à Alger

La Guinée proteste contre l’Algérie et rappelle son ambassadeur à Alger

1501
0
PARTAGER

Le Président de la République de Guinée et également président de l’Union africaine, Alpha Condé, a rappelé ce lundi 15 janvier 2018 son ambassadeur en Algérie.

Selon un décret rendu public hier à la télévision, Ousmane Diao Baldé, ambassadeur de la Guinée en Algérie, est rappelé. Bien que ce décret ne mentionne aucun détail sur les raisons de ce rappel, en langage diplomatique, cette mesure exprime une protestation officielle. Et pour nombre d’observateurs, il s’agit d’une réaction du président guinéen contre les exactions répétitives commises par les autorités algériennes sur les migrants subsahariens.

A noter que plusieurs ONG avaient à plusieurs reprises dénoncé « le comportement inhumain et dégradant des forces de l’ordre envers les migrants originaires de l’Afrique subsaharienne ».

Dans ce sens, Amnesty International et Human Rights Watch avaient pointé du doigt « les rafles d’Africains subsahariens se trouvant à Alger et aux abords de la ville, et l’expulsion de plus de 3.000 d’entre eux vers le Niger, sans leur donner la possibilité de contester cette mesure ».

Commentaires