La langue amazighe est « inscrite dans le marbre de la Constitution marocaine »,...

La langue amazighe est « inscrite dans le marbre de la Constitution marocaine »,  » l’Algérie ne peut plus » persister dans le dénil

229
0
PARTAGER

« Incontestablement, c’est un acquis historique », relève le journal qui a consacré un dossier à l’officialisation de la langue amazigh au Maroc, relevant dans ce sens que « les autres pays d’Afrique du Nord, dont l’Algérie, ne peuvent plus persister dans le déni identitaire ».

« Partout dans le royaume. Dans le Nord, à Nador, à El Hoceima, dans le Rif comme dans le Moyen Atlas, c’est la fête. La langue amazighe est désormais érigée au statut de langue officielle à la faveur de la nouvelle Constitution marocaine », souligne notamment le journal.

« Après sa reconnaissance en tant que langue nationale en 2003, cette langue, dont les racines structurent l’histoire, la civilisation et la culture de l’Afrique du Nord, est gravée dans le marbre de la Constitution du Maroc », ajoute le quotidien.

L’Algérie, où « le combat identitaire a été pourtant mené avec acharnement, reste à la traîne », fait remarquer la publication, notant que « l’Etat algérien est sérieusement interpellé sur cette question, qui est foncièrement démocratique « , et  » doit fatalement reconnaître, et de manière officielle, le fait amazigh ».map______________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires