PARTAGER

Déjà handicapée par un coup du mauvais sort qui l’a placée dans un groupe de qualifications très relevé, l’équipe nationale de football se voit privée avant l’heure de deux de ses meilleurs éléments, à savoir Younes Belhanda et Oussama Tanane pour des blessures sérieuses. De quoi inquiéter le coach national, Hervé Renard qui voit sa tâche se compliquer jour après jour.

Après son refus d’intégrer l’attaquant Hakim Zyech dont l’apport aurait été capital, le voici confronté à un problème d’égo avec le défenseur et capitaine Mehdi Benatia, qui a donné le mauvais exemple en refusant de rejoindre le camp de concentration pour pouvoir fêter le réveillon et prolonger ses vacances sans se soucier un instant de l’intérêt national.

Enfin, pour le sélectionneur national, les choses ne se passent pas comme il l’aurait souhaité puisque le match de préparation contre l’Iran a été annulé en raison de la tension qui prévaut entre ce pays et les Émirats Arabes Unis, où le Maroc poursuit ses entrainements et où la rencontre devait se dérouler.

Il en résulte alors une mauvaise atmosphère au sein de ce onze national à quinze jours de son premier match dans cette coupe africaine des nations qui le font douter sérieusement d’une participation honorable alors que tous les moyens lui ont été assurés y compris les facilités pour  les caprices des joueurs

Par Jalil Nouri

Commentaires