LA MARCHE CONTROVERSEE DES « INDIGNEES MAROCAINES »

LA MARCHE CONTROVERSEE DES « INDIGNEES MAROCAINES »

188
0
PARTAGER

Il s’agit ni plus ni moins d’une  » Marche des Salopes  » telles qu’ont en connues de nombreuses capitales occidentales. Pour faire plus soft, les organisatrices de cette marche l’ont intitulé  » WOMAN SHOUFOU » un mélange d’anglais et d’arabe pour viser directement les indélicats contre qui cette marche sera organisée. Ce sont précisément eux qui feront sortir les femmes dans la rue pour crier haut et fort leur rejet des comportements des hommes qui passent leur temps à siffler les femmes quand ils ne leur lancent pas sans retenue des propos grivois et des insanités à longueur de journée.

Jusque-là rien de plus légitime, sauf que pour défier ces hommes peu respectueux des femmes, les organisatrices marocaines de la marche comptent imiter leurs homologues occidentales en défilant en tenue osée histoire de pousser la provocation jusqu’au bout pour sensibiliser en choquant. Sauf que la rue marocaine n’est pas celle de Toronto au Canada, lieu de la première expérience du genre suite à cette phrase prononcée par un policier devant une femme venue déposer plainte :  » si les filles ne s’habillaient pas comme des putes, elles ne se feraient pas violer « . C’est un tel argument qui est également avancée sous nos cieux pour dénoncer l’initiative des filles marocaines qui mobilisent à tout va sur les réseaux sociaux en misant sur une forte participation lors de cette marche qu’elles comptent organiser prochainement à Rabat sans donner de date précise pour autant. Il faut dire que ce ne sera pas chose aisée d’obtenir les autorisations nécessaires pour son organisation en raison des nombreux risques que cette événement pourrait faire peser sur la sécurité des participantes compte tenu des lourdes menaces enregistrées à la seule évocation de ce projet. Nombreuses sont en effet les voix qui se sont déjà élevées avec virulence pour promettre les pires punitions à celles qui s’aventureront à suivre le mouvement. Ainsi, l’imam Zemzemi, toujours le premier à dégainer,  a vite appelé à la lapidation pure et simple de toute celle qui s’aventurerait à défiler. Des marocaines qui en ont assez qu’on les prend pour ce qu’elles ne sont pas et qui se réuniront, toutes générations confondues, pour mettre fin aux incivilités qui leur pèsent au quotidien et contre lesquelles elles restent sans armes. La manifestation, si elle a lieu, restera une grande première dans un pays arabe.

Jalil Nouri pour actu-maroc.com ______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires