PARTAGER

Charité bien ordonnée commence par les amis qui vous veulent du bien et que du bien. Ainsi pourrait-on paraphraser l’adage populaire pour résumer la politique de sponsoring de la riche MDJS, la Marocaine des Jeux et des Sports qui tirent des milliards de dirhams des jeux de hasard relatifs aux compétitions sportives dont elles distribuent une partie, avec générosité mais sans les principes rationnels qui s’imposent aux supports amis dont certains ne vivent que grâce à ses cadeaux.

Il en est ainsi de « Radio Mars » la station du sport dont pas une seule émission n’échappe au sponsoring de la MDJS. Normal diriez-vous, car il s’agit de la seule radio dédiée au sport, mais est-ce la seule raison? Pour sa part, « Hit Radio », purement musicale, se voit régulièrement abreuvée à longueur d’année de messages publicitaires de la MDJS et encouragée à organiser à l’antenne des jeux et des concours, alors que cette station ne dispose pas de la moindre émission de sport sur son antenne. Une incohérence que l’on retrouve dans des dizaines de supports privilégiés qui bénéficient de cette manne, alors que d’autres qui traitent régulièrement de sport avec professionnalisme n’ont pas les faveurs de cette entreprise étatique dont la mission, outre le développement du sport, paraît être devenue celle de choyer les copains.

Commentaires