PARTAGER
Si vous souhaitez passer un ramadan sans maux de tête comme lors des mois sacrés précédents, il vaut mieux vous préparer à migrer vers des programmes de rechange sur les chaînes étrangères pour échapper aux niaiseries habituelles concoctées par les deux chaînes nationales.
Les émissions et autres sitcoms concoctéS actuellement dans les studios des deux chaînes ne laissent présager rien de bon et surtout rien de nouveau avec, selon les premières indiscrétions, la même sauce insipide à laquelle vous serez mangés tout le long du mois de ramadan, telle une vraie malédiction pour le public.
Mêmes recettes usées jusqu’à la corde comme les inusables caméras cachées de mauvais goÜt , mêmes auteurs, réalisateurs, acteurs …comme si le Maroc était incapable de se renouveler en matière d’offre télévisuelle surtout au cours de cette période où les budgets de production explosent avec la croissance stratosphérique des recettes publicitaires.
Le plus désolant est que jamais les leçons des échecs passés ni les récriminations et critiques du pubic ne sont pris en compte comme par dédain ou mépris pourvu que la pub cartonne comme elle ne le fait jamais en d’autres périodes de l’année. Et le plus désolant encore, c’est l’absence de toute initiative de la part de ce public pour changer cette calamité qui se répète chaque année en profitant de la passivité d’un contribuable qui ne demande qu’à rire de ses travers, dont celui-ci.
PAR JALIL NOURI

Commentaires