PARTAGER
Les passagers réguliers de la Royal Air Maroc qui ont appris la nouvelle sont assaillis par des questions de toutes sortes relatifs à leurs futurs déplacements à bord des avions de la compagnie nationale. Celle-ci à fait savoir dans un communiqué qu’à partir du premier avril prochain, les bagages des passagers en soute contenant des appareils munis de batteries au Lithium-Ion ne seront plus acceptés et devront être acheminés en cabine suite à une décision de l’OACI,  l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale qui concerne toutes les compagnies aériennes au monde et qui semble en rapport avec la sécurité des appareils. Sauf que les passagers inquiets, estiment sur les réseaux sociaux, qu’il s’agit d’autres raisons que les compagnies cachent à leurs clients en raison de l’usage dangereux qui peut être fait de ses batteries à tout moment.
Pour rappel, ces batteries sont généralement utilisées pour le fonctionnement des ordinateurs et autres appareils électroniques industriels ou médicaux. Et ces mêmes passagers de poser à juste titre cette question qui fâche: si ces batteries représentent un danger potentiel dans les bagages placés dans la soute de l’avion, comment ne le seraient-ils pas à l’intérieur même de l’appareil. Des interrogations qui continueront de martyriser les esprits tant que la compagnie nationales, qui s’est contentée d’un communiqué laconique, n’aura pas fourni des éléments expliquant le comment du pourquoi de cette étrange mesure.

Commentaires