La mobilisation continue en faveur du projet de nouvelle constitution à Laâyoune

La mobilisation continue en faveur du projet de nouvelle constitution à Laâyoune

178
0
PARTAGER

Des représentants des partis politiques, de la société civile et des tribus sahraouies rivalisent d’enthousiasme et de mobilisation pour faire aboutir le chantier constitutionnel que d’aucuns considèrent comme un pas décisif sur la voie de la consécration de la démocratie et de l’Etat de droit.

A cet effet, Ahmed Lakhrif, du Parti de l’Istiqlal, a affirmé lors d’un meeting à Laâyoune que ce référendum et le vote en faveur du projet de nouvelle Constitution jetteront les jalons d’une nouvelle étape dans le paysage politique national moderne.

Il a fait état de la disposition des militants de son parti à voter pour le projet de la nouvelle Loi fondamentale et à poursuivre leur mobilisation en vue de faire aboutir ce chantier constitutionnel.

Même son de cloche du côté de secrétaire provincial du Parti authenticité et modernité, Abouhoui Sid Ahmed, qui a fait état de la mobilisation de son parti en faveur du projet, assurant que cet engagement découle de sa confiance en la profondeur des réformes apportées.

Il a assuré que cette mobilisation se poursuit à travers les rencontres directes avec les citoyens et les contacts permanents favorisés par les nouvelles technologies de l’information, réitérant son appel à toutes les composantes sociales à s’approprier ce projet, qui « reflète nos aspirations communes à un Maroc de liberté, de dignité et de démocratie ».

D’autres acteurs du tissu associatif féminin ont, de leur côté, salué la teneur du discours royal du 17 juin, appelant les participantes à un meeting à Laayoune à prendre part massivement à ce projet constitutionnel en ce qu’il constitue une réponse aux attentes et aspirations des femmes et des jeunes marocains.

Lors d’un meeting similaire à Laâyoune, des chioukhs, notables, des jeunes et des femmes de plusieurs tribus ont exprimé leur soutien au projet de la nouvelle constitution, en raison des perspectives dont il est la promesse sur la voie de l’édification d’un Etat de droit et des institutions démocratiques.

Ces mêmes acteurs ont souligné leur adhésion à ce projet constitutionnel et leur engagement à contribuer à sa mise en Œuvre du fait que les amendements qu’il apporte répondent à leurs attentes et aspirations.

Cet élan de mobilisation devrait se poursuivre avec l’organisation d’autres meetings animés par des acteurs politiques et des leaders syndicalistes, qui s’attelleront à l’explication de la teneur, des nouveautés et des dispositions du projet de la nouvelle constitution.

Plus de 90 mille personnes, dont plus de la moitié des femmes, sont inscrites sur les listes électorales au niveau de la province de Laâyoune, qui compte plus de 210 mille habitants, selon le dernier recensement.

Un total de 253 bureaux de vote, dont cinq bureaux centraux au niveau des villes de Laâyoune, Al Marsa et des communes rurales de Boukraâ, Dchira et Foum Louad, ont été mis à la disposition des électeurs qui devront se prononcer sur le projet de la nouvelle constitution.

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires