PARTAGER
Les choix sont faits pour le chef du futur gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui n’attend plus que les réponses du Mouvement Populaire et du RNI en début de semaine prochaine pour fixer la liste définitive des partis qui intègreront sa majorité après des négociations qui auront duré et dureront en tous les cas, moins longtemps que pour son premier mandat.
Une grande déception est celle de l’Usfp Dont Benkirane ne tient pas à la retenir pour constituer son équipe en raison des conditions posées et de sa crainte de voir cette formation constituer un bloc avec celle de l’Istiqlal au sein du gouvernement.
Parmi ces conditions figure celle de l’obtention du siège de la présidence de la première chambre du parlement pour Habib Malki ainsi que le portefeuille de la justice pour son propre premier secrétaire, Driss Lachgar, prêt à se servir en priorité.
Ce dernier a également demandé deux autres départements ministériels pour ses proches alors que l’Istiqlal qui pèse plus en termes de sièges au parlement ne se contentera que de quatre ministères tout comme le RNI ou le Mouvement Populaire s’ils décidaient de faire partie de ce gouvernement qui sera moins pléthorique que le précédent.
Réponse définitive dans quelques jours pour la confirmation de cette composition..

Commentaires