PARTAGER
La place de France de Casablanca à l’entrée du boulevard Mohammed V pouvait s’enorgueillir jusqu’il y a peu de sa place de tramway et du lifting opéré au niveau des cafés et lieux de restauration qui y ont pignon sur rue. Mais c’était sans compter avec le mauvais sort qu’allait lui réserver les « ferrachas », ces vendeurs ambulants qui ont littéralement envahi, par centaines, l’entrée du boulevard Mohammed V , apportant avec eux leur lot de nuisances insupportables pour les nostalgiques des lieux et les habitants. De plus, cette place célèbre a dépéri par manque d’entretien pour ne montrer qu’un aspect hideux et désolant avec un tramway qui a du mal à trouver son chemin en raison de la foule de piétons marchant sur les rails.
Rien ne laissait présager cette transformation catastrophique au moment de l’inauguration de cette station de tramway par le roi Mohammed VI et le premier ministre français de l’époque, Jean-Marc Ayrault et qui fait peine à voir aujourd’hui ou à traverser avec les odeurs répugnantes et le manque cruel d’arbres et de plantes qui donnent à cet espace des airs de souk à ciel ouvert dans un désordre et un vacarme indescriptibles. L’occupation illégale des espaces publics, ce mal marocain, a fini par signer l’arrêt de mort de tous les commerces dont les propriétaires espéraient une nouvelle jeunesse pour ce périmètre chargé d’histoire. Ils continuent d’espérer sans savoir qui viendra sauver cette place et le boulevard Mohammed V.

Commentaires