La place de l’Administration publique dans la réforme constitutionnelle au coeur d’une...

La place de l’Administration publique dans la réforme constitutionnelle au coeur d’une journée d’étude mercredi à Rabat

259
0
PARTAGER

La manifestation s’inscrit, comme l’a souligné à la MAP Ahmed Bouachik, professeur à la Faculté de Droit de Salé et co-directeur de la REMALD, dans le cadre d’une tradition annuelle consacrée à des thématiques souvent collées à la réalité.

La rencontre sera axée notamment sur le pouvoir du gouvernement et sa place dans la réforme constitutionnelle, le contrôle de l’action gouvernementale et le rôle de l’administration publique dans cette réforme, a-t-il précisé.

Pour sa part, Juliette Borsenberger, représentante de la Fondation +Hanns Seidel+ a dit tout l’honneur qui lui échoit de participer à cette « importante journée d’étude dont l’objectif est d’accompagner le grand débat public national sur la réforme constitutionnelle », soulignant que la réforme constitutionnelle annoncée par SM le Roi Mohammed VI est une « réforme globale et profonde touchant aux fondements même de l’organisation de la société marocaine ».

« Le débat en cours concerne tous les citoyens, car il s’agit du texte fondamental qui fixe l’organisation et le fonctionnement du pouvoir », a-t-elle dit, ajoutant que cela constitue « le cadre et la référence jetant les bases d’un projet de société et un indicateur important du degré de démocratisation d’une société ».

Cette journée s’ajoute aux activités scientifiques au titre de l’année 2011, organisées dans le but de contribuer au débat en cours au Maroc sur les réformes constitutionnelles et la régionalisation élargie suite à la remise du Rapport de la Commission consultative de la Régionalisation (CCR), au discours royal du 9 mars et à l’installation de la Commission consultative de la révision de la constitution.

Outre Mohammed Benyahya, co-directeur de la REMALD et professeur à l’Université Mohammed V de Rabat-Souissi, et Mustapha Taimi, directeur de l’ENA, la manifestation a connu également la participation d’enseignants chercheurs spécialisés en droit constitutionnel et droit administratif, de magistrats, avocats, représentants de partis politiques, de centrales syndicales et d’organisations de la société civile et des médias.

« Les fondements constitutionnels du droit administratif marocain », « Constitution et administration : Diagnostic et perspectives d’avenir », « la constitutionnalisation des mécanismes de gouvernance administrative » et « le renforcement du rôle du Gouvernement dans le contrôle des institutions administratives » figurent parmi les thématiques abordées par les participants.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires