La plateforme industrielle « Atlantic Free Zone » de Kénitra, une zone compétitive et...

La plateforme industrielle « Atlantic Free Zone » de Kénitra, une zone compétitive et attrayante

210
0
PARTAGER

Plusieurs grandes multinationales ont confirmé leur intention de s’y  installer, a-t-il souligné, faisant état de la création d’un réseau en Espagne  et en France pour la commercialisation des offres proposées dans cette zone.

Dans un entretien publié dans le dernier numéro de la publication du Centre  Régional d’Investissement « CRI Kénitra News », Juan Marcos a tenu à préciser  que le Maroc est « un pays qui progresse d’une manière admirable grâce à ses  institutions moderne et efficaces ». 

Et d’ajouter que le Royaume est aussi un « pays stable » qui offre aux  entreprises internationales une main-d’œuvre très compétitive, des  infrastructures modernes (autoroutes voie ferrée, ports…) et une position  géostratégique exceptionnelle.

Pour ce qui est des caractéristiques de l' »Atlantic Free Zone » de Kénitra,  M. Juan Marcos a notamment cité le statut de zone franche d’exportation, un  aspect très important pour l’exportation des produits et l’accompagnement des  partenaires locaux à Kénitra    Interrogé sur les effets de la crise économique mondiale sur la zone, le  président d’Edonia World a expliqué que cette crise a, au contraire, favorisé  la décision de délocalisation d’unités de production.

Les multinationales, a-t-il dit, cherchent à baisser ou à stabiliser leur  coût de production et recherchent des destinations compétitives et attractives  dans un monde global. 

Certes, a-t-il ajouté, « les investisseurs pensent plus au sud de l’Amérique  Latine, à la Chine et aux pays de l’Est, mais c’est là qu’il faut intervenir  pour leur expliquer qu’il y a aussi le Maroc comme destination beaucoup plus  proche. « Si on explique l’offre du Maroc, c’est sûr que nous allons avoir du  succès puisque le Royaume a tout ce qu’il faut pour devenir un pôle  industriel du sud de l’Europe « , a-t-il soutenu.

Dans un éditorial paru dans le même numéro, le directeur du CRI de Kénitra,  M. Jamal Attari, indique que la région du Gharb-Chrarda-Beni-Hssen, connue par  sa vocation agricole, ne va abandonner cette vocation et continuera à  accueillir d’importants investissements dans l’agrobusiness, sans pour autant  se départir de son ambition de s’ériger comme plateforme industrielle et une  destination du tourisme culturel et écologique.  

L’attractivité de la Région est de plus en plus renforcée par de nouvelles  structures modernes, a ajoute M. Attari qui cite, à ce sujet, l’Atlantic Free  Zone, les projets de TGV qui va relier Kénitra à Tanger et Casablanca et de la  nouvelle centrale thermique d’une capacité de 300 MW et les différents  établissements de formation notamment un institut spécialisé de formation aux  métiers de l’automobile programmé pour l’année 2012.

 

____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires