PARTAGER
Depuis le7 mars dernier, jour de l’assassinat du député de l’UC Merdas devant son domicile au quartier Californie de Casablanca, les policiers chargés de l’enquête avaient fini par se perdre dans le dédale des pistes d’un meurtre déroutant au point de suivre celle de la mafia italienne avec laquelle elle soupçonnait l’élu et homme d’affaire d’avoir eu des relations.
Finalement et bien plus tard, soit ces dernières 48 heures, les policiers chargés de l’enquête finiront par mettre la main sur les auteurs présumés du meurtre à Casablanca même, après avoir procédé à des vérifications minutieuses toujours en cours. Pour la poursuite de leurs recherches, rien n’a encore filtré sur les mobiles réels du crime mais tout porte à croire que cette piste est la bonne. La voiture retrouvée chez les deux personnes arrêtées est bel et bien celle qui a servi lors du crime ey une fouille de leur domicile a permis de trouver une carabine et des cartouches dont les modèles correspondent tout à fait à ceux utilisés lors de l’assassinat qui a crée un grand choc au sein de son parti et la classe politique toute entière.
Avant que l’affaire ne livre tous ses secrets, ses ramifications continuent de ramener au point de départ, à savoir la personnalité et le parcours du député ainsi que ses relations.

Commentaires