LA POLICE DE CASABLANCA EN ALERTE MAXIMALE

LA POLICE DE CASABLANCA EN ALERTE MAXIMALE

1684
0
PARTAGER

Passe encore qu’ils aient été défiés sur les réseaux sociaux par des groupes de délinquants qui ont fait circuler leurs photos en train de fêter le butin de leurs agressions dans la ville tout en divulguant leur nouveau nom de guerre  » Tcharmila « , non, leur crainte est de se voir muter dans d’autres régions par mesure disciplinaire comme cela s’est déjà produit. L’allusion est claire à la présence du souverain dans la métropole qui, au moindre embouteillage à son passage ou erreur dans la fluidité de la circulation sans parler de faille dans le dispositif sécuritaire , peut valoir aux responsables de la police une mutation dans des contrées très éloignées ou d’autres formes de sanctions .

Mais c’est en prévision de deux autres événements que les réunions se multiplient dans la préfecture de police avec le patron de la sûreté nationale qui y a élu domicile depuis plusieurs jours, histoire de parer à tout imprévu.

Il y a tout d’abord, le match au sommet de football, ce samedi, entre les deux clubs ennemis du Wac et du Raja et qui se traduit souvent par des débordements aux quatre coins de la ville. La répétition de graves incidents par le passé touchant à l’intégrité physique des personnes et de leurs biens, a conduit la police à mettre en place une stratégie propre à cet événement qui attire les foules en la dotant de moyens humains exceptionnels. Cette année, pas moins de 4500 agents seront mobilisés et déployés pour ce samedi à risques qui pousse plusieurs commerçants sur le chemin et dans le voisinage du stade à baisser le rideau de peur de subir la foudre des hooligans des deux équipes, dont l’une, le Wac a connu une violente agression sur son propre stade de la part de supporters mécontents.

Le lendemain, ce déploiement policier se déplacera en masse tout le long du trajet retenu par les syndicats organisateurs d’une grande marche de protestation contre la politique gouvernementale, une marche appelée à enregistrer une très forte mobilisation au vu des préparatifs minutieux qui l’ont précédé avec des slogans incendiaires contre le premier ministre.

Après avoir subi une avalanche de critiques pour l’accroissement de l’insécurité, la police de Casablanca se trouve confronté ces jours-ci à plusieurs défis en même temps. Ses nerfs seront mis à dure épreuve.

 

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires