PARTAGER

La cocaïne extraite des estomacs de quatre ressortissants subsahariens à l’hôpital universitaire Ibn Rochd à Casablanca a atteint 309 capsules, d’un poids de 4,85 kg, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca avaient interpellé, le 07 octobre, les quatre mis en cause (2 Nigérians, un Guinéen et un Sud-Africain), qui voyageaient à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil) pour leur implication présumée dans une affaire de trafic de drogues, indique la DGSN dans un communiqué .

Les prévenus ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire, fait savoir le communiqué.

Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts continus et intensifiés consentis par la DGSN dans la lutte contre le trafic international de drogue et de psychotropes, conclut la même source.

Commentaires